Prière à Sainte Jeanne d'Arc chantée par les routiers à Sainte Jeanne d'Arc

Publié le par Lucile De Romford

Dans cet article nous allons vous faire découvrir une très belle prière chantée des routiers à Sainte Jeanne d'Arc, sur l'air du magnifique cantique béarnais "Nouste-Damo deou cap deou poun".
Nous vous souhaitons un beau moment de spiritualité avec cette belle vidéo à Sainte Jeanne d'Arc.

A très vite !

Vanessa Médium REIKI

  • Obtenez vos 10 premières minutes de voyance GRATUITES par téléphone depuis la France au 01.75.75.45.04 (actuellement disponible) et depuis la Belgique au 02.808.71.10 (actuellement disponible).
  • Votre voyance discrète par tchat SMS en envoyant le code VOY8129 par SMS au numéro court 71700 (0,99cts/sms).
  • Votre voyance de votre Ange Gardien au 0892.06.03.67 (0,60cts/minute).

1. Sur les routes où nous chantons,
Fais-nous joyeux, ô fière Jeanne !
De ton rire insolent et frais,
Tu fis pâlir les soldats anglais.
Tu aimas les joyeux garçons,
Purs et hardis à tenir campagne;
Sur les routes où nous chantons,
Fais-nous joyeux, ô fière Jeanne !

2. Sur les routes où nous peinons,
Fais-nous plus durs, ô rude Jeanne!
Au grand trot de tes noirs coursiers,
Tu entraînas Prince et Routiers.
Sous l'effort, quand nos corps ploieront,
Garde nos coeurs de ces pleurs de femmes.
Sur les routes où nous peinons, 
Fais-nous plus durs, ô rude Jeanne !

3. Sur les routes où nous luttons,
Fais-nous vainqueurs, ô forte Jeanne !
Dans l'effroi des sanglants combats,
Tu bondissais devant tes soldats.
Sur tes pas, quand nous nous battrons,
Nous saurons bien forcer les victoires.
Sur les routes où nous luttons,
Fais-nous vainqueurs, ô forte Jeanne !

4. Sur les routes où nous mourrons,
Emporte-nous, ô saint Jeanne !
De la cendre de ton brasier,
Tu t'envolas en plein ciel de mai,
De nos chairs qui défailleront,
D'un vif élan fais jaillir nos âmes.
Sur les routes où nous mourrons,
Emporte-nous, ô sainte Jeanne !

Sainte Jeanne d'Arc chanson

Sainte Jeanne d'Arc chanson

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article